fr Rui Lopes

fr Rui Lopes: première communication a les laïcs dominicain

(click english version) (Haga clic para la versión española)

Chères frères et sœurs en Saint Dominique

C’est avec une immense joie qui je vous adresse cette première communication dans ce nouveau réseau de communication avec les laïcs dominicain de tout le monde, je pense que cela pourra être un aide pour soutenir notre communion et aussi partager d’avantage ce qu’on fait et ce qu’on vie dans la pluralité des langages mais toujours dans l’unité des cœurs.

De ma part je m’en servirai pour partager ce que je fais, quelques réflexions que je jugerai opportunes, des thèmes de réflexion, etc. Je promets vous rejoindre au moins une fois par mois.

Je tiens à remercier Edoardo Mattei par ce projet qui est né chez lui et qui s’est développé dans nos conversations fraternelles.

Tout d’abord  une réflexion d’introduction pour commencer nos rencontres sur ce réseau.

J’écris ces mots quelques jours avant le début officiel de cette page : le 7 novembre, la Toussaint de l’Ordre et aussi une année après l’ouverture du jubilé. Je l’écris le jour de la Toussaint. Ces dates nous font cheminer sous le signe de la sainteté !

La célébration du jubilé de l’Ordre, que nous célébrons, n’a pas été voulue comme un moment de quelconque triomphalisme, non nous sommes appelés dans le cours de ce jubilé à nous remettre en marche, à approfondir les racines de notre vocation pour la vivre plus profondément, cette vocation qui nous rappelle sans cesse d’aller et prêcher l’Évangile selon le mot d’ordre qui nous est proposé.

Surement on doit le faire dans la suite de tant de laïcs, hommes et femmes qui au cours des siècles ont vécu le charisme dominicain en clé laicale. Pour eux tout est commencé par l’écoute de la prédication, le style dominicain d’approche de la Parole de Dieu les a touchés de telle façon que beaucoup d’entre eux ont changé leur façon de vivre et ont, tout en restant laïcs, adopté une façon évangélique de vivre.

Cette façon évangélique de vivre a pris deux formes : la première une vie adéquate a cette prédication et deuxièmement on a pris d’initiatives pour concrétiser, dans un témoignage vivant, de cette vie intérieure. En effet, ils ont fondés hôpitaux, maisons d’accueil pour les pauvres et pèlerins, ils visitaient les malades, ils accompagnaient les prisonniers jusqu’à la mort et ils avaient une présence vivante dans les villes et bourgades où ils étaient reconnus comme membres de l’Ordre de Saint Dominique.

Mais je voudrais souligner la dimension spirituelle de leurs vies. La Règle de Munio de Zamora, même avec toutes les indéterminations historiques, projette une vie spirituelle pour les laïcs de l’Ordre, dessine un programme de vie spirituelle. Plus tard dans ses conseils Saint Antonin de Florence insiste sur une vie spirituelle profonde mais adaptée à la condition séculière.

Je me demande si la vie spirituelle des laïcs nourrit une vie laicale où est, encore, une imitation de la vie spirituelle des clercs ou des religieux. C’est une demande que j’aimerais puisse trouver une vraie réflexion dans le sein de nos fraternités. Ont les laïcs de l’Ordre un vraie appui a leur prédication de l’Évangile dans leur façon de prier ? A t’on un programme spirituelle adapté a la dimension laicale?

Sous le signe de la sainteté nous sommes appelés à réfléchir sur cet appel adressé : « Soyez saints parce que je suis saint » (Lv 20,7 ; 1 Pierre 1,16).

Le Saint Père affirmait aujourd’hui en Suède que la sainteté est aussi bonheur, je vous souhaite ce bonheur qui se trouve dans une vie où Dieu habite notre cœur.


Agenda du Promoteur pour le mois de Novembre

4 Novembre – Rencontre des  familles et religieuses et des laics qui partagent leur charisme.

5 Novembre – Jubilé de laïcs dominicains de Rome

6 Novembre – Rencontre des représentants des différentes branches de la Famille Dominicaine avec le Maître de l’Ordre.

11 Novembre – Rencontre des différents Promoteurs avec le Conseil Généralice

12- 21 Novembre – Retraite aux moniales de l’Île de la Réunion et rencontre avec la Famille Dominicaine.

fr Rui Lopes: première communication a les laïcs dominicainhttp://www.fraternitiesop.com/wp-content/uploads/2016/11/Rui-Lopes.jpghttp://www.fraternitiesop.com/wp-content/uploads/2016/11/Rui-Lopes-150x150.jpgfr Rui Carlos Antunes e Almeida LopesFrenchPromoter GeneralSlider,
(click english version) (Haga clic para la versión española) Chères frères et sœurs en Saint Dominique C’est avec une immense joie qui je vous adresse cette première communication dans ce nouveau réseau de communication avec les laïcs dominicain de tout le monde, je pense que cela pourra être un aide pour...
<em>(click <a href="http://www.fraternitiesop.com/promoter-general/br-rui-lopes-first-communication-lay-dominicans/" target="_blank">english version</a>) (Haga <a href="http://www.fraternitiesop.com/promoter-general/fr-rui-lopes-primera-comunicacion-los-laicos-dominicos/" target="_blank">clic para la versión española</a>)</em> Chères frères et sœurs en Saint Dominique C’est avec une immense joie qui je vous adresse cette première communication dans ce nouveau réseau de communication avec les laïcs dominicain de tout le monde, je pense que cela pourra être un aide pour soutenir notre communion et aussi partager d’avantage ce qu’on fait et ce qu’on vie dans la pluralité des langages mais toujours dans l’unité des cœurs. De ma part je m’en servirai pour partager ce que je fais, quelques réflexions que je jugerai opportunes, des thèmes de réflexion, etc. Je promets vous rejoindre au moins une fois par mois. Je tiens à remercier Edoardo Mattei par ce projet qui est né chez lui et qui s’est développé dans nos conversations fraternelles. Tout d’abord  une réflexion d’introduction pour commencer nos rencontres sur ce réseau. J’écris ces mots quelques jours avant le début officiel de cette page : le 7 novembre, la Toussaint de l’Ordre et aussi une année après l’ouverture du jubilé. Je l’écris le jour de la Toussaint. Ces dates nous font cheminer sous le signe de la sainteté ! La célébration du jubilé de l’Ordre, que nous célébrons, n’a pas été voulue comme un moment de quelconque triomphalisme, non nous sommes appelés dans le cours de ce jubilé à nous remettre en marche, à approfondir les racines de notre vocation pour la vivre plus profondément, cette vocation qui nous rappelle sans cesse d’aller et prêcher l’Évangile selon le mot d’ordre qui nous est proposé. Surement on doit le faire dans la suite de tant de laïcs, hommes et femmes qui au cours des siècles ont vécu le charisme dominicain en clé laicale. Pour eux tout est commencé par l’écoute de la prédication, le style dominicain d’approche de la Parole de Dieu les a touchés de telle façon que beaucoup d’entre eux ont changé leur façon de vivre et ont, tout en restant laïcs, adopté une façon évangélique de vivre. Cette façon évangélique de vivre a pris deux formes : la première une vie adéquate a cette prédication et deuxièmement on a pris d’initiatives pour concrétiser, dans un témoignage vivant, de cette vie intérieure. En effet, ils ont fondés hôpitaux, maisons d’accueil pour les pauvres et pèlerins, ils visitaient les malades, ils accompagnaient les prisonniers jusqu’à la mort et ils avaient une présence vivante dans les villes et bourgades où ils étaient reconnus comme membres de l’Ordre de Saint Dominique. Mais je voudrais souligner la dimension spirituelle de leurs vies. La Règle de Munio de Zamora, même avec toutes les indéterminations historiques, projette une vie spirituelle pour les laïcs de l’Ordre, dessine un programme de vie spirituelle. Plus tard dans ses conseils Saint Antonin de Florence insiste sur une vie spirituelle profonde mais adaptée à la condition séculière. Je me demande si la vie spirituelle des laïcs nourrit une vie laicale où est, encore, une imitation de la vie spirituelle des clercs ou des religieux. C’est une demande que j’aimerais puisse trouver une vraie réflexion dans le sein de nos fraternités. Ont les laïcs de l’Ordre un vraie appui a leur prédication de l’Évangile dans leur façon de prier ? A t’on un programme spirituelle adapté a la dimension laicale? Sous le signe de la sainteté nous sommes appelés à réfléchir sur cet appel adressé : « Soyez saints parce que je suis saint » (Lv 20,7 ; 1 Pierre 1,16). Le Saint Père affirmait aujourd’hui en Suède que la sainteté est aussi bonheur, je vous souhaite ce bonheur qui se trouve dans une vie où Dieu habite notre cœur. <hr /> Agenda du Promoteur pour le mois de Novembre 4 Novembre - Rencontre des  familles et religieuses et des laics qui partagent leur charisme. 5 Novembre – Jubilé de laïcs dominicains de Rome 6 Novembre – Rencontre des représentants des différentes branches de la Famille Dominicaine avec le Maître de l’Ordre. 11 Novembre – Rencontre des différents Promoteurs avec le Conseil Généralice 12- 21 Novembre – Retraite aux moniales de l’Île de la Réunion et rencontre avec la Famille Dominicaine.

Related Post

Condividi con:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.